Actualités

Des siècles d'histoire sous nos pieds

Tombe de la fin de l'Empire romain

Après les découvertes, nombreuses, anciennes ou plus récentes, l'occupation antique de la Ville de Caudebec-lès-Elbeuf est un fait bien connu. Uggade était une cité importante du début de notre ère et a laissé de nombreux vestiges dans nos sous-sols. Preuve supplémentaire avec les fouilles qui viennent de s'achever sur le terrain de la zone de l'Oison. 

À l’angle des rues aux Saulniers et Lamartine, la Promenade de l'Oison, une zone commerciale, ouvrira ses portes en 2020. Avant le démarrage des aménagements, une étape obligatoire de fouilles archéologiques préventive a été réalisée de février à fin juin. Sur la base des connaissances antérieures, notamment les vestiges d’un bâtiment antique en rive nord de la rue Lamartine, et d’un diagnostic réalisé par l’Inrap en 2016, la fouille a consisté à étudier les différentes occupations humaines sur cette zone. Et les traces laissées par nos ancêtres sont nombreuses ! Elles couvrent les deux millénaires qui nous ont précédés. Ainsi, à la suite d’une discrète occupation gauloise, ce sont les vestiges gallo-romains qui apparaissent les plus importants, notamment une partie d'un grand établissement qui avait été repéré antérieurement. Une imposante batterie de four à chaux a notamment été mise au jour, ainsi qu’une petite nécropole à crémation. Au début du Moyen Âge, ces terrains étaient encore occupés, avec une évidente activité de récupération de matériaux sur les bâtiments romains, alors en ruine.

Une nécropole de l'Empire romain
Parmi les découvertes majeures, la présence d’une nécropole à inhumation a été dévoilée. Elle est composée de 16 tombes dont 10 assez riches. Les défunts étaient accompagnés de divers objets : parures, armements et accessoires vestimentaires. Des éléments qui ont permis d’identifier des militaires de l’Empire romain ayant vécu aux IVe et Ve siècles de notre ère. Il a même été possible d’identifier des femmes et des enfants, probablement la famille des hommes en armes.

Le Parc du Château de La Villette
Enfin, une forte empreinte du parc du Château de La Villette a été relevée. L’extrémité Nord était encore lisible il y a peu sous la forme d’un mur de clôture en pierre. Une chapelle funéraire abritant la tombe d’un des châtelains y a été découverte.

Une mine d'informations
Cette fouille aura apporté des informations importantes sur un établissement antique en périphérie de l’agglomération d’Uggade, vraisemblablement une partie d’une villa assez importante dont le coeur n’aura pas été approché. Cette zone aura livré un lot d’informations avec une chronologie relativement étendue. L'ensemble des objets découverts ont bien entendu été prélevés et seront étudiés. Un rapport complet sera dressé par les archéologues et nous sera présenté l'an prochain.